Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France est riche d’une histoire plurielle qui touche autant aux populations qui y vivent qu’à l’histoire des territoires qui la constituent. C’est un pays multiculturel dont un grand parent sur quatre est d’origine étrangère.

 25-26-27 NOVEMBRE 2016

(extrait du site Le Fidel.com)

3 Thématiques :

- La banlieue bouge

- Réalités des Combats des Femmes

 - Migrants et Réfugiés

7 films dont 3 inédit + une avant-première avec Isabelle Adjani : 1 court métrage, 4 documentaires, 3 fictions

2 tables rondes : Combat des Femmes &  Migrants et Réfugiés, quel avenir en France 

Une exposition sur la cartographie de la migration sub-saharienne avec Souleymane Baldé

Un stand de livres dédiés aux thématiques du FIDEL

En partenariat avec Femmes Solidaires, Médiapart, Beur FM, Clara Magazine

 

L'EDITO

La solidarité n’a pas de nationalité. Si vous venez toquer à ma porte car il vous manque du lait, je vais essayer de vous dépanner. Si l’état représentait la bonté et le meilleur que nous avons, plutôt que de défendre les intérêts d’une seule classe, cela se passerait bien.
Ken Loach, Moi, Daniel Blake, Palme d’Or 2016

 

Pour sa sixième édition, le FIDEL inaugure un nouveau partenariat avec Etoile Lilas, un complexe de salles art et essai situé au carrefour des territoires, Paris et ses banlieues.

 

Cette géographie culturelle, qui s’engage dans la mixité, nous tient particulièrement à cœur, tant la circulation des citoyens comme des idées constituent notre vivre ensemble.

 

Il est impensable qu’aujourd’hui, nos élites et nos politiques n’aient pas de courage, pour s’engager dans cette extrême urgence, qu’est la situation sur notre territoire des migrants et des réfugiés.

 

Aujourd’hui, plus que jamais, le FIDEL et des cinéastes ne renoncent en rien dans leur conviction et leur détermination. Notamment sur notre solidarité avec les combats que mènent, avec un immense courage et une ténacité exemplaire, nombre de cinéastes pour qui filmer relève d’un engagement primordial.

 

Le combat des femmes demeure toujours d’actualité, et depuis sa création le FIDEL propose des films de réalisatrices du monde entier, avec le soutien d’associations engagées. Avec Femmes Solidaires, nous avons privilégié pour cette édition de vous présenter des films qui tous témoignent d’un engagement et d’une réussite. Du Yémen au Kurdistan, de la France de Calais à la France des cités, avec Houda Benyamina (Divines), Zayne Akyol (Gulistant, terre des roses), Khadija Al Salami (Moi, Nojoom, 10 ans, divorcée), Fabianny Deschamp (Isola) entre autre, elles sont farouches, indépendantes, dignes, courageuses, puissantes. Ce sont des d’héroïnes de notre temps, elles incarnent chacune un idéal de liberté et d’émancipation.

 

Depuis ses débuts, le FIDEL a programmé des films qui donnaient un visage, un corps, une parole, une histoire à ces citoyens que l’on a assigné à être des migrants. Migration, exil, émigration, territoire, frontières, autant de lignes rouges qui structurent l’engagement du Fidel. Comment agir face à l’immense catastrophe humanitaire à laquelle nous assistons depuis quelques années ? Des cinéastes de tous horizons s’engagent, avec leurs caméras, auprès de ces enfants, de ces femmes et de ces hommes littéralement chassés de leurs pays par les terribles violences qui y font rage. Avec Yolande Moreau (Nulle part, en France)  et Jean Paul Mari ( Les migrants ne savent pas nager) , c’est un cinéma direct, un cinéma témoin, un cinéma militant et humaniste qui interpelle nos pouvoirs publics. Autant de récits, de témoignages et d’actions que nous vous invitons tous à venir partager avec nous. Notre devoir de citoyen et de spectateur est humble et profond : ne pas fermer les yeux, voir et entendre, comprendre et  s’engager ensemble.  Nous vous offrons pour clôturer cette sixième édition un film poignant, profondément ancré dans la réalité de l’ensemble des travailleurs. Portée par Isabelle Adjani, intensément émouvante et lucide, Carole Matthieu de Louis Julien Petit œuvre à l’engagement de chacun dans une prise de conscience, ô combien nécessaire, sur les violences et harcèlement au travail.

Pour un cinéma digne, pour des regards lucides,  pour un festival engagé.

Nadia Meflah
Déléguée artistique

 

POURQUOI LE FIDEL ?

De nombreux rendez–vous audiovisuels existent dans notre pays. Beaucoup se limitent à la valorisation artistique d’une thématique ou d’une aire géographique. Aucun rendez-vous n’existait dans ce paysage festivalier pour regrouper de façon large et transversale les problématiques couvrant le vaste champ des diversités.

 

Le Fidel comble ce manque. Il sera un rendez-vous annuel rassemblant le public et les professionnels autour de tout ce qui concerne l’actualité de la diversité, de l’altérité, de l’égalité, des discriminations, des expériences singulières, des histoires de vie et d’exil, des itinéraires d’hier et d’aujourd’hui de nos concitoyens d’ici et d’ailleurs.

 

A travers le FIDEL, nous souhaitons faire partager des perceptions du réel que nous côtoyons tous les jours et qui nous interpellent. Nous comptons contribuer par l’image et la rencontre humaine au partage et aux questionnements sur le monde dans lequel nous vivons.

 

Objectifs du Festival
La France est riche d’une histoire plurielle qui touche autant aux populations qui y vivent qu’à l’histoire des territoires qui la constituent. C’est un pays multiculturel dont un grand parent sur quatre est d’origine étrangère.

 

L’objectif de cette manifestation culturelle est de créer un rendez vous autour de la projection de films et de documentaires sur le thème de la diversité : un événement emblématique, structurant autour de lui un large public, chaînes de télévision, producteurs, artistes, pouvoirs publics, entreprises privées, autour de la question de la diversité et de la production artistique et audiovisuelle.
 
En ces temps de crises, la production artistique et audiovisuelle connaît malheureusement un ralentissement. Les projets sont annulés ou reportés car les crédits se raréfient. Mais le besoin de rencontres et d’initiatives festives et fédératrices restent plus que jamais d’actualité, une nécessité pour contribuer à la cohésion sociale. Le FIDEL est donc un outil ambitieux et porteur de sens. C’est par le renforcement dans un projet commun des partenariats entre les différents acteurs issus de la société civile, du public comme du privé que nous voulons y contribuer. La mise en place du FESTIVAL IMAGES de la DIVERSITE et de l’EGALITE permettra ces connexions.
 
Information complète et réservation sur le site LeFidel.com
 
 
le FIDEL - Festival Images De La Diversité 2016
Tag(s) : #diversité, #festival, #IDF, #France, #cinéma, #cinéastes, #solidarité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :