Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ISBN: 978-2-910780-20-1

ISBN: 978-2-910780-20-1

L'association AU NOM DE LA MÉMOIRE a mené un travail durant deux ans, en "immersion" auprès de la communauté antillaise en Ile de France.

Il s'agit pour les auteurs de présenter au travers des parcours singuliers et attachants, les portraits d'hommes et de femmes témoignant de leur histoire, de leur vie en métropole.

Nos deux auteurs se sont, pendant plus d’un an, immergés dans l’univers antillais francilien : chatoiement des madras, velouté et volupté des danses caribéennes, force et parfum du ti punch, acras appétissants et roboratif boudin, rendez-vous festifs mais aussi mémoriels et enfin des dizaines de rencontres qui font sans doute le sel de cette initiative.

Cela donne un livre-album à la tonalité “ amicale ”, presque “ familiale ” : les photos sont pour la plupart des portraits, accompagnés de quelques scènes collectives : fêtes, manifestations publiques ou solennelles, commémorations. Le tout offre autant de rendez-vous riches en émotion et convivialité. Les dix-huit témoignages, écrits à la première personne, ajoutent au sentiment d’intimité. Ces hommes et ces femmes sont responsables associatifs, élus locaux ou national (Christiane Taubira), artiste peintre, travailleur social, enseignant, salariés de la RATP, de La Poste ou retraités.

En quelques pages, ils racontent leur arrivée “ en France ”, livrent un peu d’eux-mêmes et de leurs préoccupations, tracent le trait d’une trajectoire existentielle qui a connu des hauts et des bas.

Parcours d'anonymes ou de personnalités, introduction historique, un hommage à Aimé Césaire,

la diversité des textes de cet ouvrage donne un aperçu des Antillais dont le poète aimait dire: "sommes nous des Français à part entière ou entièrement à part ?".

L’histoire de l’immigration antillaise en métropole ressemble à toutes les histoires d’immigrés, qu’ils débarquent de Bretagne, d’Alger ou de Lisbonne : exil et premières déceptions, mythe du retour qui débouche sur les allers-retours des retraités ou, pour les plus jeunes, les congés annuels, transmission culturelle, intégration et implication citoyenne.

La spécificité de cette migration tient au fait que ces Antillais sont français. Ils portent avec eux à la fois l’histoire de France - la France esclavagiste - et une culture de France, - celle, créole, des îles. Sous l’amertume et les désillusions palpables dans bien des témoignages, couve la question centrale de l’identité.

L'actualité a confirmé l'engagement d'une communauté éprise d'égalité, de reconnaissance, de son passé à son présent, et exprimant l'exigence d'une véritable égalité des droits pour son devenir.

Ce projet est triptyque: un livre, une exposition, un documentaire en cours.

Il a été soutenu par la Délégation Générale d'Outre-Mer de la Mairie de Paris (DGOM).

Bon de commande à imprimer - Editions Au Nom de la Mémoire

[pdf] AUNOMDELAMEMOIRE-BON DE COMMANDE LIVRES

 

Pour tout renseignement ou commande, envoyer votre mail à :

 

andlmemoire@gmail.com

anm@wanadoo.fr

 

Notre adresse pour envoyer votre commande par votre courrier :


AU NOM DE LA MEMOIRE - BP 600 82 - 95873 BEZONS

Livre - Antillais d'ici "Les Métro-Caribéens"
Livre - Antillais d'ici "Les Métro-Caribéens"
Tag(s) : #immigration, #colonisation, #antillais, #caraibes, #mémoire, #IDF, #livres, #exil, #enseignement, #histoire

Partager cet article

Repost 0